Glory of Russian football: the 1956 Olympics Games

Comments (0)

Glory of Russian football: the 1956 Olympics Games

Alors que la planète se prépare à la Coupe du monde 2018 en Russie, retour sur un moment de gloire du football russe, ou plutôt soviétique à l'époque, le titre de champion olympique 1956.

Devant les États-Unis, l'URSS est première au tableau des médailles de cette seizième olympiade de l'ère moderne qui se déroule en Australie au mois de décembre. C'est le début de la grande époque des maillots rouges floqués du célèbre acronyme « CCCP », quarts-de-finalistes du dernier mondial en Suisse. La sélection soviétique fait figure de favorite dans une compétition qui se résumera à un tournoi à trois du Bloc de L'Est, avec la Yougoslavie et la Bulgarie. Les Yougoslaves ayant étrillé 9 à 1 les États-Unis et les Bulgares 6 à 1 l'Angleterre en quarts de finale, l'URSS rencontre la Bulgarie en demies pour un match qui s'annonce serré. Menés 1 à 0 dès le début de la prolongation, les maillots rouges inversent le score dans les 6 dernières minutes de la rencontre pour l'emporter au final 2 buts à 1. Ils affronteront en finale la Yougoslavie qui a facilement disposé de l'Inde de son côté.
La finale se déroule le 8 décembre 1956 au Melbourne Cricket Ground, où plus de 86000 spectateurs se sont massés. Composée de stars, la sélection est emmenée par le gardien encore considéré par certains comme le plus grand de tous les temps, le seul à avoir reçu le Ballon d'or : Lev Yashin. Avec un but d'Anatoli Ilyin, avant-centre du Spartak Moscou, à la 48ème minute de jeu, l'Union Soviétique l'emporte 1 à 0 et devient championne olympique de football pour la première fois de son histoire. Elle retrouvera la Yougoslavie 4 ans plus tard à Paris, en finale du Championnat d'Europe 1960, pour inscire à son palmarès un nouveau titre prestigieux.

Ballon de football en cuir années 1950
Ballon de football en cuir vintage à 18 panneaux années 1950 par John Woodbridge.

Leave a Reply

All fields are required