La légende du Franklin Wonder Five

Commentaires (0)

La légende du Franklin Wonder Five

Au début des années 1920 aux États-Unis, en plein « Hoosier Hysteria », la fièvre pour le basketball qui s'est emparée de l'Indiana durant ces années pour ne jamais la quitter, une équipe a plus que défrayé la chronique, est devenue un mythe national en remportant les championnats du secondaire et universitaire. Cette équipe, c'est celle de la Franklin High School puis du Franklin College, le « Franklin Wonder Five ».

Il y a traditionnellement aux USA des zones provilégiées pour chacun des sports les plus populaires : New York et le baseball, le Minesotta et le hockey sur glace, les États du Sud ou l'Ohio et le football -américain -. En 1925, James Naismith le fameux professeur de gym du Spingfield College dans le Massachusetts qui est considéré comme l'inventeur du basketball se rend à la finale du championnat universitaire de l'Indiana et découvre dans un gymnase rempli de 15000 spectateurs chauffés à blanc la passion furieuse de cet état du Midwest pour le basket. Cet enthousiasme, à l'origine de la culture historique de l'état pour la balle au panier a pris le nom de « Hoosier Hysteria », Hoosiers désignant en anglais les natifs de l'Indiana, dont Franklin est une petite localité située au centre à une trentaine de kilomètres au sud d'Indianapolis.

Éclosion du phénomène

5 années plus tôt, coachés par Ernest Wagner, dit Griz, une escouade de 8 étudiants se prépare pour l'« Indiana State Basketball Championship », le championnat du secondaire. La plupart d'entre eux jouent ensemble depuis l'enfance et se connaissent parfaitement bien sur et en dehors du terrain. Sur leur maillot, le F de la FHS, la Franklin High School. Leur leader, Robert « Fuzzy » Vandivier, qui sera désigné « All-State » 3 années de suite et dans le top des meilleurs joueurs du pays durant cette période par la presse. Le premier match de la saison régulière a lieu le 7 novembre 1919. Sur le parquet, les joueurs inexpérimentés de Center Grove ne font pas le poids face au cinq de Franklin, déjà bien rôdé et parfaitement préparé à la compétition, qui s'impose sur le score écrasant de 60 points à 8. La suite est une série de victoires devant régulièrement 1000 à 2000 spectateurs. Anderson, Bedford, Columbus, Hopewell, Rushville, Shelbyville, Spiceland, Tipton... à domicile comme à l'extérieur, à l'exception d'une seule défaite contre Martinsville, Franklin s'impose face à tous ses adversaires et termine champion 1920. Le line-up emmené par la paire offensive Robert Vandivier-Paul White est redoutable. Les autres joueurs se nomment Burl Friddle, Ralph Hicks, Sima Comer, Johnny Gant, Harold Borden et Pete Keeling. Tous des athlètes accomplis et des gentleman converses au pieds, qui expriment les automatismes collectifs quasi instictifs qu'ils ont développé avec le temps et une cohésion de groupe à toutes épreuves. En 1921 et 1922, la team réitère son exploit, devenant la première équipe à décrocher le titre 3 fois de suite avec un bilan record de 104 victoires pour 10 défaites en 3 saisons. Des succès ponctués de scènes de liesse à Franklin et une troisième finale disputée devant 12000 spectacteurs.

le franklin wonder five en 1922Le squad de 1922 avec en bas à gauche Fuzzy Vandivier et en haut le coach Robert « Griz » Wagner.

Apogée au Franklin College

L'année suivante, pour leur première année de « college », la plupart des joueurs de 1920, 1921 et 1922 suivent Wagner au Franklin College pour y disputer le championnat universitaire. Vainqueurs du championnat de l'Indiana et du championnat National qu'ils concluent invaincus, cette saison est la plus belle de toutes pour les boys de Franklin. Ce n'est qu'en février 1924 que le Franklin Wonder Five époque college subit sa première défaite, contre Butler. La fin d'une série impressionnante de 50 victoires qui n'empêche pas un nouveau titre de champion d'Indiana. Une offre de match est faite par les New York Celtics, la meilleure équipe au monde à ce moment-là, qui sera refusée par Griz Wagner, les joueurs ayant fini la saison épuisés.

Postérité

S'il est difficile de savoir à quel moment exactement le surnom Franklin Wonder Five a été prononcé la première fois, lorsqu'à l'hiver 1926 il joue son dernier match et entre dans l'histoire, le Wonder Five fait déjà partie de la légende. De star locale, l'équipe est devenue un phénomène national qui fait la une des journaux et inspire les jeunes générations. Une part du rêve américain qui veut que chacun par son travail et son courage peut réussir, aussi modeste qu'il soit au départ. Une adaptation moderne du combat de David contre Goliath. Et depuis cet âge d'or, les équipes sportives du Franklin College ont adopté le Grizzli comme emblème, en hommage au « nickname » du coach historique Ernest Wagner.

franklin grizzliesLe logo de toutes les équipes sportives du FC : les couleurs jaune et bleu et un grizzli, référence à Griz Wagner.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires