The Last Overland : road trip de Singapour à Londres

Commentaires (3)

The Last Overland : road trip de Singapour à Londres

« The Last Overland: Singapore to London » est un voyage en Land Rover qui recréé une célèbre expédition promotionnelle organisée au milieu des années 1950 par la marque de 4x4 britannique à laquelle avaient pris part dans 2 « Series One » 6 étudiants de Cambridge et Oxford : « The Oxford & Cambridge Far Eastern Expedition. Un voyage culte, d'entre les plus difficiles et emblématique du XXème siècle autobaptisé la « mère des road trips » et immortalisé par un film documentaire de 1957, le « First Overland ».

Originellement parti de Londres en 1955, le périple de 2019 a pris son départ de Singapour le 25 août 2019 pour effectuer pendant 111 jours les 19000 km dans le sens inverse, avec à bord d'un Land Rover Series One - celui de 1955 - Tim Slessor, 87 ans, qui était déjà du voyage 64 ans plus tôt alors qu'il était jeune étudiant à Oxford, accompagné d'une nouvelle génération d'aventuriers dont son propre petit-fils Nat George dans un équipage international composé entre autres de Thérèse-Marie Becker (Belgique), Leopold Belanger, (France), Alex Bescoby (Angleterre), David Israeli (États-Unis) et Silverius Purba (Indonésie). Le convoi a en 2019 pendant 3 mois traversé plus de 20 pays sur 3 continents à travers certaines des montagnes les plus hautes, les jungles et déserts parmis les plus hostiles de la planète pour ramener l'« Oxford » à la maison depuis l'Asie du Sud-Est, au Royaume-Uni depuis l'île de l'ancien empire britannique. En tant que grand voyageur, passionné de découvertes et de grands espaces John Woodbridge ne pouvait pas ne pas se glisser dans l'expédition et était aussi un peu du voyage, au cœur de l'action, puisque Thérèse-Marie a effectué le long trajet équipée d'une solide ceinture en cuir JW&S, fièrement made in Paris.

the last overland: singapore to london

the last overland: singapore to london

the last overland: singapore to london

the last overland: singapore to london

the last overland: singapore to londonPhotos : Leopold Belanger.

3Commentaires

  • Avatar

    vgp mars 19, 2020

    Environ 17% des personnes interrogées, dont 41% des personnes souffrant de troubles psychiatriques, ont déclaré avoir utilisé des services de santé mentale au cours de l'année précédente. Les femmes étaient plus susceptibles d'utiliser ces services que les hommes, et les Blancs plus que les Noirs et les Latinos présentant des symptômes similaires. Les médecins de famille, les infirmières et autres professionnels de la médecine générale ont dispensé un traitement à 23%; les psychiatres pour 12%; d'autres professionnels de la santé mentale tels que des travailleurs sociaux et des psychologues pour 16%; conseillers ou conseillers spirituels pour 8%; et des praticiens complémentaires et alternatifs (y compris des groupes d'entraide) pour 7%. (Le total est supérieur à 41% parce que certaines personnes ont reçu un traitement de plus d'une source.)

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires