Les British Empire Games, une olympiade pour l'Union Jack

Commentaires (3)

Les British Empire Games, une olympiade pour l'Union Jack

À l'instar des Jeux Olympiques, évènement à vocation planétaire et universelle depuis plus d'un siècle, les nations nées de l'ancien empire britannique ont leur propre compétition depuis la première moitié du vingtième siècle : les Jeux du Commonwealth, dont la première édition s'est déroulée au Canada à l'été 1930 et jusqu'en 1938 sous le nom à l'époque de « British Empire Games ».

Bien que l'idée d'une manifestation commune entre les colonies - ou ex-colonies - britanniques existait depuis 1891, c'est un journaliste sportif canadien, Melville Marks « Bobby » Robinson, qui est à l'origine du projet qui sera concrétisé quelques dizaines d'années plus tard. Directeur sportif de l'équipe d'athlétisme du Canada aux Jeux Olympiques d'Amsterdam en 1928, il se prend alors à imaginer le même type de jeux mais placé sous l'égide de la couronne britannique. 4 ans plus tard c'est dans sa ville, à Hamilton dans l'Ontario, que voient le jour les premiers « Jeux de l'Empire britannique ». 11 nations y participent : Angleterre, Écosse, Irlande du Nord et Pays de Galles, Afrique du Sud, Australie, Canada et Nouvelle-Zélande mais aussi les Bermudes, la Guyane britannique et Terre-Neuve. Plus de 400 athlètes sont engagés dans les diverses compétitions d'athlétisme, d'aviron, de boxe, de lutte, de natation, de plongeon et de bowling sur gazon. Des rencontres qu'Anglais et Canadiens dominent sur les podiums. Médaillé d'or des 100 et 200 mètres lors de la IXe olympiade 4 ans plus tôt aux Pays-Bas, le sprinter canadien Percy Williams se distingue en établissant un record du 100 yards qu'il court en 9,6 secondes lors des séries. En finale, il se blesse à la cuisse aux 70 yards mais continue jusqu'à la victoire. Un exploit en 9,9 secondes qui lui coûtera le reste de sa carrière.

percy williams canadaLe sprinteur Percy Williams, grande star et héros de la première édition au Canada en 1930.

4 ans plus tard, c'est la capitale anglaise qui accueille les Jeux avec 6 délégations en plus des 11 d'Hamilton : Hong-Kong, L'inde, la Jamaïque, la Rhodésie du Sud, Trinité-et-Tobago et l'Irlande en tant qu'« État libre d'Irlande ». L'athlétisme féminin y fait son apparition pour la première fois et comme en 1930, l'Angleterre et le Canada dominent largement au tableau des médailles. Mais ce ne sera pas le cas à Sydney lors de l'édition suivante où les British Empire Games, nommés aussi « Empiad » ou « Olympiad for the Empire », sont le premier évènement international majeur en Australie à l'occasion de l'année de l'anniversaire des 150 ans de la capitale. Devant 40000 spectateurs, la cérémonie d'inauguration s'ouvre avec en tête de défilé l'Union Jack. L'athlète australienne spécialiste du sprint et de la longueur Decima Norman en est la grande vedette avec 5 médailles d'or remportées sur les épreuves du 100 yards, 220 yards, relai 440 yards, relais 660 yards et saut en longueur. Avec 25 médailles d'or, l'Australie prend la première place du classement et reste d'ailleurs jusqu'à ce jour la nation la plus titrée des « CG ».

british empire games sydney 1938Un athlète aux couleurs de l'Union Jack saute par-dessus l'Harbour Bridge sur l'affiche des British Empire Games de 1938 à Sydney.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'évènement changera de nom pour devenir les « British Empire and Commonwealth Games » en 1950, les « Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth ». Ininterrompus depuis, les 22e Jeux du Commonwealth rassembleront en 2022 à Birmingham 73 pays.

3Commentaires

  • Avatar

    Walter avril 1, 2020

    The achievements of the most famous winners were indicative for many athletes participating in the British Empire games. You can improve the result with the help of specialists https://custom-paper-writing.com/blog/report-writing-help

  • Avatar

    Walter avril 1, 2020

    The achievements of the most famous winners were indicative for many athletes participating in the British Empire games. You can improve the result with the help of specialists find resume

  • Avatar

    phd papers avril 1, 2020

    I have never been interested in football history, though, I used to play this game. I am glad that I visited this website. It has so many interesting and useful articles. Also, there is some information on phd papers .

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires